Elles se célèbrent le 24 juin. Nous pouvons les associer à toutes les fêtes méditerranéennes ayant rapport avec le solstice d´été et du feu. Postérieurement à cette célébration païenne, le culte religieux s´y est joint. Celui-ci représente le patron le plus ancien d’Ejea, constaté justement après la reconquête chrétienne. Les fêtes populaires,  le spectacle des vachettes, les fanfares, les divertissements médiévaux et bien entendu, le feu de joie, sont des activités que nous partageons avec gaîté.